Vous êtes ici

Le tatouage 3D : une technique de reconstruction efficace après un cancer du sein

Chaque année, des milliers de femmes sont touchées par le cancer du sein. Selon l’avancée de la maladie, certaines femmes sont contraintes et forcées de subir une mastectomie (ablation du sein). S’en suit souvent une reconstruction mammaire effectuée à l’hôpital. Cependant l’institution médicale peine encore à reconstruire l’aréole et le téton, les résultats ne sont en effet pas toujours symétriques et surtout peu durables. Face à ce constat, Alexia Cassar, jeune française installée dans l’Oise a décidé de se lancer dans le tatouage 3D afin d’aider des femmes à se sentir mieux dans leur corps.

« Se projeter dans une meilleure image corporelle »

Après 15 années de recherche dans le cancer, Alexia Cassar a cherché à se rendre « un petit peu plus utile auprès de ses patients ». Pour ce faire elle a d’abord lancé une opération de crowfunding qui lui a permis de récolter la somme de 30 000 euros. Elle apprend donc la technique du tatouage 3D aux Etats-Unis puis reviens s’installer en France avec la ferme intention d’ouvrir son cabinet. L’encre définitive et l’aspect réaliste de ces tatouage 3D permet aux femmes « une meilleure réappropriation du sein (…) La patiente peut se projeter dans cette nouvelle image corporelle et c’est tout le travail qu’on fait pendant les séances de tatouage 3D avec elles »

Le tatouage 3D pour reconstruire une histoire

Si l’on en croit les témoignages des femmes qui ont eu recours au tatouage 3D, les résultats sont à la hauteur de leurs espérances voire bien au delà. Alexia précise : « quand on reconstruit le sein, on reconstruit souvent une histoire familiale, une histoire de couple (…) au moment où le tatouage est fini et où je les emmène vers le miroir, il y a une espèce d’éclosion. » Une initiative définitivement salvatrice.

Voir tous les articles sur :   Actus tatouage