Vous êtes ici

Le tatouage comme mise en abyme

Si le tatouage illustre souvent la ou les passion(s) de celui ou celle qui l’arbore, il n’est que rarement la mise en abyme de sa propre existence. C’est pourtant ce que vient de faire le chauffeur de poids-lourd Kenny Ollerenshaw, 36 ans, originaire de Cumbria, situé dans le nord-ouest de l’Angleterre.

Le succès d’un tatouage interactif

Kenny Ollerenshaw ne pensait pas faire un tel buzz avec son tatouage. La vidéo qu’il a publié sur le compte Facebook Tattoo Lovers dévoile le tatouage du torse d’un homme conduisant un véhicule, sa propre tête faisant office de… sa propre tête. Et ça marche ! Si on ne regarde que le torse de Kenny, l’illusion, à défaut d’être parfaite, fonctionne bien. La preuve en vidéo.

Le tatoueur de Kenny, Richard Batey, qui travaillait auparavant dans l’industrie automobile reconnait lui-même que son expérience passée lui a permis de réaliser ce tatouage avec d’autant plus de facilité et se targue auprès du Daily Mail que ce type de réalisation soit la première du genre. Pour être tout à fait honnête, on n’a pas vérifié ses propos…

Un engouement autour du tatouage qui dépasse l’intéressé

Le chauffeur routier l’a avant tout fait pour son fils et à tout de même pris la précaution de faire valider cette initiative par sa famille. Dans une interview qu’il a donné au journal anglais, Kenny se dit surpris par l’engouement créé par son tatouage et déclare, "Je passe mon temps à regarder [mon tatouage] dans le miroir et à me dire que tout ceci est insensé", avant d’ajouter : « Vous devriez voir ce qui se passe quand je contracte mes pectoraux. » Gardons un peu de mystère…

Voir tous les articles sur :   Actus tatouage